Altice cède en partie ses pylônes pour réduire sa dette

Le groupe compte engranger 2,5 milliards d’euros via la cession partielle de pylônes en France et au Portugal.

Le groupe compte engranger 2,5 milliards d’euros via la cession partielle de pylônes en France et au Portugal.

L’affaire était dans l’air depuis un certain temps : écrasé par une dette de plus de 30 milliards d’euros et fragilisé en Bourse, Altice Europe étudiait plusieurs façons d’alléger son fardeau. Parmi celles-ci, la cession de son parc de pylônes, officialisée aujourd’hui, pour une finalisation espérée en fin d’année. L’opération lui permettrait de récupérer un total de 2,5 milliards d'euros, tout en conservant une partie de ses actifs grâce à la création de deux nouvelles entités : SFR Tower Co et Towers of Portugal.

Les 10.198 sites actuellement exploités par SFR en France seraient logés dans SFR Tower Co, dont Altice Europe conserverait 50,01%. Le reste étant cédé au fonds d’investissement KKR, pour une valorisation totale de l’entité de 3,6 milliards d’euros, soit 18 fois l’Ebitda. SFR Tower Co aura vocation à proposer ses infrastructures aux autres opérateurs et à en construire de nouvelles, pour SFR et ses concurrents, précise Altice.

Au Portugal, l’opération concerne 2 961 sites, regroupés dans Towers of Portugal. L’entité sera détenue à 75% par un consortium composé de Morgan Stanley Infrastructure Partners et Horizon Equity Partners, et à 25% par Altice. Valorisation de l’actif : 660 millions d’euros.

Lire le communiqué d’Altice Europe

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous acceptez de recevoir notre lettre d'information par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.

Boostez votre connexion internet

Avez-vous accès à la fibre ?

Vérifiez dès maintenant quels sont les opérateurs disponibles chez vous.

Je teste mon éligibilité