Altice empoche 2,3 milliard d'euros en cédant 50% de sa fibre au Portugal

Altice Europe poursuit son opération désendettement avec la cession partielle de son infrastructure FttH au Portugal.

Pylônes de téléphonie mobile ou réseaux de fibre optique : Altice poursuit la cession partielle de ses infrastructures télécom en Europe. Le groupe de Patrick Drahi annonce ce matin la cession à Morgan Stanley Infrastructure Partners d'une part minoritaire (49,99%) d'Altice Portugal FttH.

Juste assez pour conserver le contrôle d'un réseau qui devrait compter 4 millions de locaux raccordables à fin 2019. L'opération permet à Altice de se remplumer un peu plus en faisant rentrer 2,3 milliard d'euros de cash, dont 1,5 milliard dès 2020 indique le groupe dans un communiqué.

Réseaux Altice : 5,7 milliards de cash

La dernière d'une désormais longue série qui a vu Altice se délester dans des proportions similaires de ses tours de téléphonie portugaises, ainsi que de ses pylônes et de son réseau FttH dans l'Hexagone. Au total, ces diverses cessions engagées depuis 2018 lui oint permis d'engranger 5,7 milliards d'euros. De quoi entraîner la mécanique de désendettement scrutée de près par les investisseurs, également huilée par les 0,8 milliard d'euros de chiffre d'affaires annuel et 0,5 milliard de bénéfice d'exploitation dégagés par les différentes sociétés d'infrastructure formées ces derniers mois, précise le groupe.

A lire sur le même sujet : Orange annonce la cession d'infrastructures fibre et mobile

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous acceptez de recevoir notre lettre d'information par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.

Boostez votre connexion internet

Avez-vous accès à la fibre ?

Vérifiez dès maintenant quels sont les opérateurs disponibles chez vous.

Je teste mon éligibilité