France THD : les opérateurs alternatifs étrillent à leur tour le nouveau projet

Après les collectivités, les télécoms d'entreprise montent au créneau contre le projet de Guichet France THD V2 pour apporter la fibre optique en zone rurale.

Le gouvernement envisage de changer les règles du jeu pour aider les territoires à s'équiper en fibre optique. Son nouveau projet de cahier des charges pour obtenir des subventions a déjà fait bondir les collectivités. Il ne trouve pas non plus grâce aux yeux de acteurs télécoms B2B. Pour l'Association des opérateurs télécoms alternatifs (AOTA) et la Fédération des entreprises du bureau et du numérique (EBEN), les propositions de l'exécutif envoient même "des signaux très négatifs et profondément inquiétants pour la compétitivité des entreprises situés en dehors des zones très denses".

"Profonde offense"

Alors que le gouvernement refuse d'accroître l'enveloppe allouée au financement des futurs réseaux d'initiative publique, le durcissement des modalités de subventions figurant dans le projet de nouveau cahier des charges France THD ne passe pas non plus du côté de l'AOTA et de l'EBEN. Lesquelles réclament une"correction" du projet mis en consultation jusqu'au 23 décembre. Elles pointent notamment la remise en question du financement de la collecte, et donc de l'existence d'offres activées à destinations des opérateurs de services numériques de proximité. "On voudrait tuer dans l’œuf toute possibilité de disposer d’offres activées à destination du marché professionnel et entreprises qu’on ne s’y prendrait pas autrement", réagissent les deux structures.

Autre inquiétude, concernant l'exclusion de la desserte de sites prioritaires (entreprises et sites de collectivités) du périmètre éligible aux aides d'Etat. Une "profonde offense pour le monde économique et administratif des zones péri-urbaines et rurales", font valoir les co-signataires de la lettre ouverte aux services de Bercy.

"Plus généralement, poursuivent-elles, ce nouveau cahier des charges est à l'exact opposé des mesures attendues" dans un marché entreprises "totalement anémique", notamment marqué par les difficultés de Kosc. Mais aussi par la "reconstitution de la puissance de marché d'Orange", inlassablement dénoncée par les opérateurs alternatifs.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous acceptez de recevoir notre lettre d'information par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.

Boostez votre connexion internet

Avez-vous accès à la fibre ?

Vérifiez dès maintenant quels sont les opérateurs disponibles chez vous.

Je teste mon éligibilité