Le Loiret se met au très haut débit

Le département du Loiret adopte un plan de déploiement du très haut débit sur son territoire. Grâce à un partenariat signé avec SFR, les communes du département devraient profiter d'un réseau très haut débit d'ici 10 ans.

Les initiatives locales se succèdent concernant le déploiement de réseaux de nouvelle génération. Afin d'éviter une nouvelle fracture numérique, les collectivités locales mettent en place des projets afin de bénéficier du très haut débit d'ici 8 à 10 ans.

Prises de fibre optiqueC'est au tour du Loiret de dévoiler son plan de déploiement. Le département vient de confier une délégation de service public (DSP) à SFR pour déployer un réseau à très haut débit desservant toutes les communes du Loiret d'ici 10 ans.

Du haut débit à la fibre optique

En 2004, le Conseil Général avait confié une DSP à LD Collectivités pour mettre en place et exploiter un réseau haut débit. Le réseau Médialys, né de cette initiative, est utilisé par plus de 68 000 particuliers et professionnels du département. Ceux situés en zone blanche de l'ADSL ont pu opter pour une solution hertzienne soit par WiMAX soit par satellite. Il faut également signaler que plus de 300 entreprises et administrations bénéficient d'accès en fibre optique avec des débits symétriques de 4 à 100 Mb/s.

Après la DSP haut débit, il est donc temps pour le Loiret de s'intéresser au très haut débit. Le département s'est naturellement tourné vers le même acteur, appelé aujourd'hui SFR Collectivités. Le projet s'articule autour de 5 axes :

  • Développement économique : le réseau couvrira l'ensemble des zones d'activités et entreprises isolées, celles-ci bénéficieront du label national « zone d'activités Très Haut Débit »
  • Services publics : la quasi-totalité des sites publics seront raccordés, en complémentarité avec ceux déjà couverts par Medialys
  • Boucles locales optiques : via la création de boucles locales en fibre optique sur 14 communes (53 000 foyers), le département espère atteindre une couverture de 70 % de la population à 100 Mb/s à l'horizon 2020
  • Montée en débit sur cuivre : parallèlement à la constitution d'un réseau FTTH, des travaux seront réalisés pour améliorer le débit de plus de 31 000 foyers
  • Universalité : le département insiste sur le point suivant : « le réseau départemental offrira au moins un point d'accès au Très Haut Débit dans chaque commune du Département, en lien avec une initiative locale publique ou privée »

Câbles Ethernet Afin de remplir ces objectifs, un réseau de 1 900 km de fibre optique sera nécessaire (dont 810 issus du réseau Medialys) pour un investissement d'environ 140 millions d'euros sur 30 ans. Sur les 10 premières années, 115 millions d'euros seront nécessaires.

Des premiers résultats d'ici 2015

Un premier point d'étape est prévu pour 2015 sur le calendrier. A cette date, différents seuils devront être atteints suivant les axes définis plus haut :

  • Desserte et irrigation de 51 zones d'activités prioritaires
  • Desserte d'une trentaine de sites publics (dont 7 établissements de santé)
  • Réalisation de 48 sites prioritaires pour la montée en débit (10 000 foyers concernés)
  • Couverture progressive de l'agglomération orléanaise par SFR et Orange

Ce plan de déploiement devrait permettre au Loiret de désenclaver certaines zones de son territoire, d'améliorer ses services publics et de renforcer son attrait au niveau économique. Rendez-vous dans 2 ans pour le premier bilan de cette action.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous acceptez de recevoir notre lettre d'information par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.

Boostez votre connexion internet

Avez-vous accès à la fibre ?

Vérifiez dès maintenant quels sont les opérateurs disponibles chez vous.

Je teste mon éligibilité