Bouygues Telecom profite de l'engouement pour la fibre et fonce vers la 5G

Bouygues Telecom a fortement accru sa base de clients fibre cet été. L'opérateur profite aussi de ses résultats trimestriels pour en dire plus sur sa future 5G, qu'il allumera le 1er décembre prochain.

Bouygues Telecom peut avoir le sourire : l'été 2020 fut plus que fructueux pour l'opérateur, à tous points de vue. Aussi bien sur le mobile que sur l'Internet fixe, les abonnés ont afflué au 3e trimestre, peut-on lire dans le dernier communiqué financier de sa maison-mère. Comme chez ses concurrents Orange et Free, l'effet fibre a notamment joué à plein après le premier confinement. Prochaine grande échéance pour Bouygues : le coup d'envoi de son réseau 5G, sur lequel plusieurs éléments ont été dévoilés.

Le plein de clients mobiles et fibre

Bouygues Telecom se présente comme le champion du mobile au 3e trimestre. L'opérateur dénombre 455 000 carte SIM supplémentaires, dont 181 000 de plus sur ses seuls forfaits mobiles. Il surclasse ainsi Free (+70 000) et Orange (+125 000), en attendant les résultats d'Altice / SFR (ce soir).

Côté Internet fixe, ce n'est pas mal non plus : 64 000 clients de plus, et surtout 169 000 abonnés supplémentaires en fibre optique. A comparer aux 93 000 engrangés au 2e trimestre : Bouygues Telecom a su capter lui aussi une partie des internautes que le premier confinement a convaincus de la nécessité de passer au Très Haut Débit. En moins grand nombre que ses concurrents, toutefois, la faute notamment à une disponibilité moins étendue de ses abonnements fibre optique.

Coup de collier sur les RIP

Un peu moins de 16 millions de foyers peuvent en effet souscrire une offre Internet en fibre jusqu'au domicile chez Bouygues, contre 19 millions pour Free et 21 millions pour Orange par exemple. Pour y remédier; l'opérateur annonce d'ailleurs son intention d'accroître son empreinte en relevant ses objectifs. Ce ne sont plus 22 millions, mais 27 millions de locaux qu'il entend couvrir en fibre optique à fin 2022. Soit, au passage, 5 millions de plus que Free à cette date. Pour ce faire, l'accent sera mis sur les campagnes : dans les réseaux d'initiative publique, Bouygues Telecom indique en effet qu'il a "décidé d’augmenter fortement son nombre de prises commercialisées". De l'ordre de 3 à 4 millions d'ici deux ans, à en juger par les chiffres communiqués par l'opérateur :

Objectifs de déploiement fibre de Bouygues Telecom à fin 2020

Source : présentation des résultats de Bouygues Telecom au T3 2020

La 5G Bouygues en piste le 1er décembre

A l'occasion de ses résultats trimestriels, la maison Bouygues fait aussi le point sur le sujet brûlant du moment : le coup d'envoi de la 5G. Au sein du quatuor ayant obtenu de nouvelles fréquences pour la déployer, il s'agit du premier à communiquer une date de lancement : le 1er décembre. L'occasion de rassurer aussi, sur ses intentions : non, Bouygues ne délaissera pas la 4G, comme certains détracteurs de la 5G le craignent. Les deux technologies seront amenées à "coexister" pendant longtemps, rappelle l'opérateur. Lors des trois prochaines années, notamment, "la qualité du réseau 5G dépendra de la qualité du réseau 4G", fait-il valoir. Sur l'un comme sur l'autre, il s'agira de "densifier le réseau", notamment en zone urbaine, et d'étendre la couverture". Pour ce faire, Bouygues s'emploiera à atteindre 28 000 sites mobiles déployés à fin 2023, ce qui implique d'en implanter 7 000 de plus en trois ans.

Ceci étant dit, une partie des bandes de fréquences utilisées en 4G par Bouygues vont être "progressivement migrées en 5G". Les plus hautes, à savoir 1 800, 2 100 et 2 600 MHz, en commençant par le 2 100 MHz, sur laquelle l'opérateur est déjà dans les starting-blocks. C'est en effet la bande, explique-t-il, qui permet "d'allier au mieux performance et couverture afin de dégager rapidement 15 Mhz pour la 5G, sans dégrader les performances en 4G". Au passage, c'est aussi la bande "la plus fréquemment référencée sur les smartphones 5G"

frequences-bouygues-telecomBouygues Telecom : exploitation des fréquences à partir de 2024 (source : présentation T3 2020)

Une bande exclusivement allouée à la 5G, et trois rapidement sollicitées en 5G en plus de la 4G. Quand aux deux bandes basses, 700 et le 800 MHz, Bouygues explique qu'elles seront chez lui réservées à la 4G "pendant plusieurs années" - jusqu'en 2024 si l'on se réfère à sa présentation ci-dessus - afin de préserver une "4g robuste". Un choix différent, donc, de celui de Free Mobile, qui fourbit ses armes pour utiliser la bande 700 MHz en 5G

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous acceptez de recevoir notre lettre d'information par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.

Boostez votre connexion internet

Avez-vous accès à la fibre ?

Vérifiez dès maintenant quels sont les opérateurs disponibles chez vous.

Je teste mon éligibilité